Les Musicales de la Vallée-aux-Loups

En 2022 « Les Musicales de la Vallée-aux-Loups » fêteront leur 40e édition !

 >   >  Un après-midi à l’opéra

39e édition

Un après-midi à l’opéra

Un après-midi à l'opéra

Victor Hugo, affinités musicales

Hasnaa Bennani, soprano
Marielou Jacquard, mezzo-soprano
Xénia Maliarevitch, piano

« Défense de déposer de la musique le long de mes vers ! » : une légende tenace attribue à Victor Hugo cette maxime aux airs de sentence irrévocable. Fort heureusement, l’interdit ne fut guère respecté par les musiciens… pour le plus grand plaisir des mélomanes ! Nombreux sont en effet les compositeurs que les mots de ce géant de la littérature romantique ont inspirés, comme en témoignent les sublimes mélodies de Gabriel Fauré, Georges Bizet ou encore Reynaldo Hahn. Portées par les voix enchanteresses de Marielou Jacquard et Hasnaa Benani, soutenues par l’intelligence musicales et la virtuosité de Xénia Maliarevitch, ces véritables joyaux musicaux côtoient ici des pages de Franz Liszt – ami proche de l’écrivain –, Felix Mendelssohn – romantique de la première heure, ébloui par Ruy Blas –, ou encore Johannes Brahms – autre géant du xixe siècle, dont la barbe fleurie n’est pas le seul point commun avec l’exilé de Guernesey…

Œuvres de Fauré, Bizet, Hahn, Liszt, Mendelssohn, Brahms…


Les artistes

Hasnaa Bennani

Hasnaa Bennani

« Comment ne pas apprécier la fraîcheur et la grâce de cette voix facilement émise, ce timbre clair et lumineux ? » Opéra Magazine

Soprano franco-marocaine, Hasnaa Bennani commence son parcours musical à Rabat auprès de sa soeur Jalila Bennani et Lazslo Fodor, son professeur de violon. Elle est diplômée du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Glenn Chambers et se perfectionne en musique ancienne auprès d’Howard Crook et d’Isabelle Poulenard.

Hasnaa Bennani a remporté en 2011 le Premier Prix du Concours de Chant Baroque de Froville.

Elle collabore avec des formations aussi nombreuses et réputées que La Grande Écurie et La Chambre du Roy (Jean-Claude Malgoire), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Les Musiciens du Louvre (Marc Minkowski), Les Talens Lyriques (Christophe Rousset), Les Muffatti (Peter Van Heyghen), Le Concert Spirituel (Hervé Niquet), Le Palais royal (Jean-Philippe Sarcos), La Rêveuse (Benjamin Perrot et Florence Bolton), Les Ambassadeurs (Alexis Kossenko), Akadêmia (Françoise Lasserre)…

À l’opéra, elle a chanté le rôle d’Al-Faïma, dans Aben-Hamet de Dubois à l’Atelier Lyrique de Tourcoing, la Neige et le Printemps dans La Chouette Enrhumée de Gérard Condé à l’Opéra de Metz, une Nymphe des Eaux dans Armide de Lully à l’Opéra National de Lorraine, Cléone et une Ombre Heureuse dans Castor et Pollux de Rameau successivement avec Le Concert Spirituel au Théâtre des Champs Elysées et avec Les Talens Lyriques au Théâtre du Capitole de Toulouse.
Hasnaa Bennani forme un duo avec le claveciniste Laurent Stewart, avec lequel elle est invitée à chanter dans de prestigieux festivals (Festival de Saint-Michel-en-Thiérache, Sinfonia en Périgord, Festilva de Radio France et Montpellier…).
Citons aussi la création des Éléments de Destouches avec l’Ensemble Les Surprises. Elle a chanté avec beaucoup de succès le rôle d’Oberto dans Alcina de Händel avec l’Accademia Bizantina dirigée par Ottavio Dantone (Opéra de Monte-Carlo, Opéra Royal de Versailles, Halles aux Grains de Toulouse) aux côtés de Philippe Jaroussky, ainsi que le rôle de Belinda dans Dido and Aeneas de Purcell avec l’Atelier Lyrique de Tourcoing ainsi qu’au Théâtre des Champs-Élysées, sous la direction de Jean-Claude Malgoire et avec une mise en scène d’Andreas Linos, aux côtés de Nicolas Rivenq et Véronique Gens.

En juin 2016, elle fait également ses débuts au prestigieux Händel Festspiel de Halle (Allemagne) dans le rôle de Berenice de Scipione, sous la direction de George Petrou et avec une mise en scène d’Angela Saroglou, puis chante la Passion selon Saint Matthieu de Bach au Festival d’Ambronay.

En juin 2017, elle a été de nouveau invitée par le Festival de Halle pour chanter le rôle de Jaël dans Deborah de Händel avec la Capella Cracoviensis.
Elle participe peu après à Alcyone de Marin Marais (rôle d’Ismène) à l’Opéra Comique, sous la direction de Jordi Savall et dans une mise en scène co-signée par Cécile Roussat et Julien Lubek, production reprise ensuite à l’Opéra royal de Versailles.

Dans sa discographie, citons les Leçons de Ténèbres de Couperin avec Le Poème Harmonique (Alpha classics), Amadis de Lully (rôle de Corisande) et Zaïs de Rameau (rôle d’Amour) avec Les Talens lyriques (les deux enregistrements sous étiquette Aparté) un disque de cantates françaises (Rameau, Courbois) avec l’Ensemble Stravaganza (label Muso) et un disque d’airs d’opéra de Händel écrits pour Francesca Cuzzoni avec Les Muffatti (label Ramée).
Vient de paraître Germanico in Germania de Porpora (rôle de Cecina) aux côtés de Max Emanuel Cencic et Julia Lezhneva, avec la Capella Cracoviensis dirigé par Jan Tomasz Adamus, sous étiquette Decca.

  Voir en ligne : http://www.hasnaabennani.com/


Marielou Jacquard

Marielou Jacquard

Jeune mezzo-soprano au timbre charnu et rare, Marielou Jacquard a étudié le chant lyrique à la Hochschule für Musik Hanns Eisler à Berlin dans la classe de Christine Schäfer.

Dès son plus jeune âge, alors à la Maitrise de Radio-France, Marielou se découvre une passion pour la scène lorsqu’elle interprète son premier rôle, Flora dans The Turn of the Screw de B. Britten à l’opéra de Dijon en 2002-2003. Puis elle joue l’Ange, aux côtés de Claire Lefilliâtre et Lisandro Abadie dans Ursule1.1 de Morgan Jourdain, mise en scène par Benjamin Lazare et dirigé par Geoffroy Jourdain au théâtre de Quimper.

En 2014, remarquée pour sa musicalité et son agilité vocale par le chef d’orchestre Wolfgang Katschner, elle interprète le rôle de Costanza dans Riccardo Primo de Händel, dans une production de la Lautten Compagney. C’est le début d’une affinité avec la musique baroque qui s’affirme tous les jours un peu plus. Cette même année, elle incarne le rôle de Nérone dans l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi.

Artiste aux goûts éclectiques, Marielou s’investit aussi beaucoup dans la création contemporaine. Elle est invitée à se produire à la Tischlerei du Deutsche Oper Berlin ainsi qu’à la Werkstatt du Staatsoper Unter den Linden pour deux créations mondiales - My corporate Identity de Thierry Tidrow et Abstract Pieces de Manos Tsangaris. Elle est dédicataire de plusieurs pièces, notamment Le Coeur Crucifié, d’Héloise Werner.

Récemment, elle incarne avec tempérament le jeune Chérubin dans les Noces de Figaro de Mozart dans une tournée française d’Opéra Eclaté, la 3e camériste dans Le Nain de Zemlinsky à l’opéra de Lille, de Rennes et Caen et Lady MacBeth dans une création du guitariste et compositeur Marc Ducret à l’opéra de Lille. Elle incarnait récemment le rôle d’Apollo dans Coronis avec le Poeme Harmonique, au théâtre de Caen et en tournée en France, et elle chante le rôle de Garcias dans Don Quichotte de Massenet à l’opéra de Tours.

Sa voix « très ancrée à l’assise large, avec une prosodie de conteuse, souple et articulée » (Charles Arden Olyrix) l’entraine enfin très naturellement vers l’art du récital. Elle participe à la promotion inaugurale de l’académie de Lied et Mélodie Orsay-Royaumont et donne de nombreux récitals au Musée d’Orsay, à l’auditorium du Petit Palais -Récital Jeunes Talents- et dans le cadre des Concertini de la Monnaie de Bruxelles.

Passionnée par le jeu d’acteur, elle incarne au théâtre les rôles de Sascha, amoureuse d’Ivanov dans la pièce éponyme de Tchekov, puis Hitler dans Germania de Heiner Müller à l’Académie des Arts de Berlin.

Lors de la saison 2020-2021, elle interprète le rôle de Junon dans Actéon de Charpentier dirigé par Geoffroy Jourdain dans un film réalisé par Benjamin Lazar et Corentin Leconte, disponible sur Arte. Elle participe à trois enregistrements d’album pour Alpha Classics et Harmonia Mundi : l’Egisto de Cavalli enregistré à l’Opéra Royal de Versailles et Coronis de Sebastian Duron, avec le Poème Harmonique de Vincent Dumestre d’une part, et un programme autour de la musique vocale de Schütz avec les Cris de Paris. Enfin, il est prévu que Marielou donne en concert less Fables de La Fontaine, dont nous fêtons en 2021 le 400 ème anniversaire, harmonisées par Offenba en juin 2021 avec l’orchestre de Picardie.

  Voir en ligne : https://www.marieloujacquard.com/


Xénia Maliarevitch

Xénia Maliarevitch

Xénia Maliarevitch découvre le piano à Saint-Petersbourg. De retour en France, après ses études au Conservatoire National de Région de Nancy couronnées par des médailles d’or de piano et de musique de chambre, elle est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Gérard Frémy et dans celle de Christian Ivaldi et Ami Flammer. Après avoir obtenu ses premiers prix de piano et de musique de chambre, elle se perfectionne auprès d’Ana Chumachenko, Joseph Silverstein, Jean-Jacques Kantorow et Pierre-Laurent Aimard.

Chambriste reconnue, elle remporte de nombreuses récompenses en formation sonate : elle est lauréate au concours de Guérande, puis aux concours internationaux de musique de chambre de Pinerolo en Italie, de Katherinholm en Suède ou Pierre Lantier à Paris.

Xénia Maliarevitch a donné de nombreux récitals en France, en Italie, en Suède, en Russie, en Allemagne. Elle s’est produite avec François Salque, Alexis Galpérine, Lise Berthaud, Patrick Messina....

En septembre 2014, elle sort son premier album (Rachmaninov/Kodaly) avec la violoncelliste Clara Zaoui chez Lyrinx.

Elle est également directrice artistique des Musicales de Redon.

Passionnée par l’enseignement, elle est actuellement professeur au Conservatoire de Poissy.

   Mécénat / Adhésion

Dimanche 23 mai 2021 - 16h00

Lieu du concert

Maison de Chateaubriand

Adresse

La Maison de Chateaubriand
87 rue Chateaubriand
92290 Châtenay-Malabry

Transports

RER B, station Robinson (terminus), puis bus 194 - arrêt Marc Sangnier (il est possible de prendre le 194 depuis la Porte d’Orléans).
Ensuite, prendre la rue Eugène Sinet, puis à gauche la rue Chateaubriand

Deux parkings gratuits à proximité (rue Chateaubriand et rue Jean Jaurès dans le parc de l’Arboretum)

   Abonnez-vous à notre newsletter

Vous êtes ici  >>   >   >  Un après-midi à l’opéra

 

Contact

Les Musicales de la Vallée-aux-Loups
anciennement Association Rencontres d’Aulnay

  • Par téléphone
    +33 7 68 86 07 54
  • Par mail

Châtenay-Malabry Tourisme
Pavillon des Arts et du Patrimoine

98 rue Jean Longuet – 92290 Châtenay-Malabry
Tél. : +33 1 47 02 75 22

Horaires d’ouverture
Lundi : fermé
Mardi : 10h-12h30 / 16h-18h
Mercredi : 10h-12h30 / 14h-18h
Jeudi : 10h-18h (sans interruption)
Vendredi : 14h-18h
Samedi : 10h-12h30 / 14h-18h
Dimanche : fermé

Envoyer un mail

 

Suivez-nous sur FACEBOOK !

Tous les concerts sont accessibles aux personnes handicapées

Tous les concerts sont accessibles
aux personnes handicapées

Placement libre dans tous les cas

CIC     Primo     Truffaut     Conseil Départemental des Hauts-de-Seine     Ville de Châtenay-Malabry     Châtenay-Malabry Tourisme     Théâtre l'Azimut Châtenay-Malabry     Conservatoire de Chatenay Malabry - Vallée Sud Grand Paris     Musiques d'un siècle

Biocoop     Cyclable     Instant Beauté     la Fromagerie Ponpon     Les pêcheurs d'étoiles         Poissonerie Pointier     Sonance Audition     Aux Mil'Epis     Pois de Senteur     Comme toujours - Votre site internet SPIP sur mesure !